Normale, Nathalie Costilhes?

Normale, Nathalie Costilhes?

Née à Paris en 1970, Nathalie part en Chine à l’âge de 5 mois. Elle y vit ses premières années jusqu’en 1974. Après un bref retour en terre parisienne, ses parents se séparent et Nathalie suit sa mère à Genève. Les voyages rythmeront alors sa vie, pour retrouver son père aux divers coins de la planète, d’où son insatiable intérêt pour ce que les autres sont et font. Ce style de vie particulier fera naître en elle un indispensable besoin de partage des connaissances et de respect de l’autre qui dictera ses choix professionnels et personnels. Expérience assez troublante vécue à partir de cette question… L’exercice est séduisant au départ. Il semble facile de se prêter au jeu. La réponse est tellement évidente. Il suffit de me regarder. Pas de vagues, pas...

Read More

Normale, Muriel Imbach?

Normale, Muriel Imbach?

Muriel Imbach, metteure en scène / directrice de casting, née en 1978 à Fribourg, mariée, mère de 2 garçons. Après un passage au conservatoire de Fribourg, au cours Florent/Paris et enfin à la SPAD /Lausanne, Muriel se tourne vers la mise en scène. Depuis 2002, elle a assisté et collaboré avec plus d’une trentaine d’artistes romands: Nicole Seiler, Philippe Saire, Denis Maillefer, Benjamin Knobil, la Cie Pasquier-Rossier, la Cie Pied de Biche ou encore Oskar Gomez Mata… En 2008, elle obtient le certificat en dramaturgie et performance du texte proposé par l’UNIL. En 2008 aussi, elle fait partie des 15 compagnies émergentes qui créent Matière Première, la vitrine du jeune théâtre vaudois. De 2010 à 2012, grâce à la Bourse de compagnonnage au jeune metteur en scène...

Read More

Normal, Thierry Herman?

Normal, Thierry Herman?

Thierry Herman est maître d’enseignement et de recherche en rhétorique et écriture académique (universités de Lausanne et de Neuchâtel). Et on peut notamment le lire ici : http://www.thierryherman.ch. Il est sans doute… normal, en tant qu’universitaire, que je fasse d’abord une distinction que j’espère moins pédante qu’enrichissante. Ma réflexion s’appuiera en effet sur le rapport entre deux types de normes: les prescriptives, qui intiment un devoir faire et conduisent à sanctionner tout écart ; et les régulatrices, celles qui innervent implicitement un milieu social, qui déterminent des manières de faire, de stéréotypes, des horizons d’attente et ce que les ethnométhodologues appellent des « allants de soi » ou ce qu’on pourrait appeler des évidences...

Read More

Normal, François Wavre?

Normal, François Wavre?

François Wavre, 38 ans, est photographe. Il a co-fondé l’agence Lundi13 (http://www.lundi13.ch). Il vit à Lausanne. Et anime un blog auquel il tient énormément: francoiswavre.tumblr.com.   Je suis normal quand je suis seul.

Read More

Normale, Tania Araman?

Normale, Tania Araman?

De mère française et de père libanais, Tania Araman est née en Suisse en 1978. Journaliste à Migros Magazine depuis plus de dix ans, elle aime son métier, qui lui permet d’aller à la rencontre des autres et de se plonger chaque semaine dans un univers différent. Ses loisirs oscillent entre sa famille, ses amis, les voyages, la photographie, le théâtre, le cinéma et la lecture d’un bon bouquin. C’est normal, de ne pas savoir comment répondre à cette question? D’avoir à la fois une furieuse envie de l’être, normale, tout en refusant de se fondre dans la masse? Tout en étant fière de ses différences? Tout en revendiquant son droit à l’anormalité? C’est normal, de se trouver un jour d’une affligeante banalité et de...

Read More

Normale, Nadine Richon?

Normale, Nadine Richon?

Nadine Richon est journaliste et écrivain. Rédactrice au service de communication de l’UNIL (depuis 2004). Auteure de Crois-moi, je mens (2014), roman chez Bernard Campiche Editeur. Elle participe au livre collectif publié en 2016 par les Editions du Samovar pour le centenaire du Transsibérien. Je ne me suis jamais trouvée normale, même aujourd’hui où je dois quand même représenter pour certains une belle tranche de normalité. Je suis fissurée depuis toujours, père suisse, mère brésilienne. Ce n’est pas vraiment une double identité car je ne connais pas le Brésil où je suis née. Arrachée à trois ans au sable de l’océan. Cette mémoire enfantine s’efface au bord du lac Léman. La normalité à laquelle j’aspire alors voudrait que je sois une Suissesse de la tête aux...

Read More